A tout moment de notre vie il est possible de se retrouver face à certaines difficultés, dans une situation d’échec, parfois de détresse. Quand la souffrance est trop importante, qu’un symptôme se fait trop présent dans notre quotidien il est normal de ressentir le besoin d’un accompagnement et d’entreprendre un travail thérapeutique.

Que l’on soit face à une situation douloureuse, dépassé par l’angoisse ou dans une démarche de réflexion personnelle, rencontrer un « psy » est une démarche importante et significative de changement mais il est souvent difficile de sauter le pas.

Le soutien psychologique permet d’évaluer  votre situation face à des difficultés, de mettre des mots sur votre souffrance, de vous permettre de repérer et d’identifier durant les entretiens votre situation particulière, la cause de votre souffrance. Ou bien de vous soutenir du fait d’un contexte, d’un environnement exceptionnellement éprouvant.

Il s’agit d’une séries d’entretiens d’aide et de conseils, individuels ou familiaux. Mon travail consiste à créer un espace d’écoute et de parole pour vous permettre de mettre des mots sur des affects douloureux, faire face à votre situation et de retrouver un équilibre. C’est un travail d’élaboration sur les événements que vous traversez.

Le soutien psychologique s’inscrit dans une démarche d’aide ponctuelle. Il s’agit d’un renforcement de vos capacités d’adaptation face à une situation difficile. Le travail de la parole permet d’aider à comprendre la situation de crise, de se réapproprier son histoire, son parcours. L’objectif de ces entretiens cliniques est de vous aider à supporter vos symptômes qui peuvent être en lien avec l’expatriation, la situation interculturelle, professionnel ou de couple.

C’est donc un travail qui s’oriente sur l’actuel, sur votre rapport à la réalité externe, affective, familiale ou professionnelle.

Ce travail d'élaboration dans le cadre d’un soutien psychologique se fait de manière plus souple au niveau des rythmes des séances qu’à la différence d’une psychothérapie ou psychanalyse. Les séances se fond aux rythmes de votre choix (une fois par semaine, une fois tous les deux semaines, une fois par mois) sur une période de quelques semaines à quelques mois.

Aller au haut